La grande guerre

Préhistoire

Aussi appelée la guerre du savoir.
Les tribus développent leur influence et utilisent leurs nouvelles connaissances pour imposer leur identité. Pendant 800 ans, les tribus grandissent et s’assemblent pour gouverner leurs territoires. Les elfes se divisent alors en deux parties: les premiers pleins de regrets devant l’impact de leur action sur les populations contactées se réfugient dans la fôret de leur origine au Nord-Ouest, celle qui deviendra la forêt d’ Iraïna. Les autres terriblement en colère de la stupidité et l’animalité des tribus combattrons pour obtenir des terres au centre du continent et fondent ainsi leur royaume : le royaume Lindelith.

“Les Hommes du chêne” étaient de très puissants guerriers, féroces et courageux. Ils tirent leur nom de l’omniprésence des arbres sur leur territoire. Etant les voisins directs des premiers Elfes de la future forêt d’ Iraïna, ils furent les premier à bénéficier de leurs savoirs et à les utiliser pour conquérir. Leur société était très patriarcale, régie de règles et conservatrice. La tribu est vaincue lorsqu’ils prennent la décision de marcher sur les territoires des elfes mêmes leur ayant apporté la connaissance.

“La tribu des ombres” comme ils se nommaient ou “des estropiés” comme leurs adversaires les appelaient vivaient sur la partie Ouest du milieu du continent, le territoire aujourd’hui attribué à A Aiguefierre. Premières victimes des Hommes du chêne, les estropiés ont développé des techniques de manipulations entre fausses alliances, informations et raids nocturnes pour répondre aux assauts implacables de ces derniers. Encore aujourd’hui bien que leur société ait immensément changé, certains unis répètent les mots de leurs ancêtres “Ne jamais faire confiance à un estropié”.

“Les enfants de la mer” controllaient les côtes au Sud de la future union. Massivement constituée de pêcheurs, artisans et forgerons récoltant les incroyables ressources de “la marée brillante” pour construire leurs fortifications et armements, ils sont encore aujourd’hui reconnus pour leur talent d’artisanat et leur impulsion de son importance à Jouvence. La superstitions et la reconnaissance envers l’océan et ce que leur offre la Mer persiste également bien qu’à moindre mesure.

TRIBU d’ORIGINE de RUBRILLANT

TRIBU d’ORIGINE DE CRYSJADE

TRIBU D’ORIGINE DE PRESAPHIR

La tribu “Vasha” aussi appelée “les Hommes de l’Est” est celle qui avait atteint le plus haut niveau de civilisation et de technologies avant l’apport des Elfes en Ersaze. Ils possédaient et ont conservé leur propre langue “Vash’Ar” (Sage) dite “langue de l’Est” par les étrangers. Gouvernés par les femmes depuis très longtemps, les valeurs de sagesse, transmission du savoir et de paix furent toujours prônées. A leurs débuts, leur peuple avaient étendu leur territoire au Nord et à l’Est avant de cesser suite aux confrontations des nains et autres tribus humaines. Vasha ne bougera pas de toute la guerre à l’exception de quelques percées reprises. Vasha adoptant une position défensive avec succès, leurs voisins tournent le dos et se concentrent sur leurs autres voisins hostiles.Les terres draconiques à l’époque inoccupées ne les menacent que rarement lorsqu’un dragon décide de s’approcher.

La baie des dragons au Sud-Ouest du continent était connu pour son hostilité et la cruauté des créatures y résidant. Dragons, hydres, wyvenes, hommes lézards… Des affrontements constants animaient ces terres bien qu’indépendantes de la grande guerre. Au terme de 500 ans de boucheries, les dragons assirent leur supériorité bien qu’individuels et non organisés en civilisations. Les hommes lézards furent repoussés au Sud dans les récifs montagneux, les ruines de leur civilisation encore présentes sur le territoire. Ils ne sont aujourd’hui que très peu en Ersaze, les forêts, cavernes, montagnes et récifs draconiques recèlent encore de créatures terrifiantes bien que tapies dans l’ombre. A l’époque les dragons étaient nombreux, actifs et souvent hostiles. Lorsque les créatures environnantes furent dominées et leurs trésors dérobés, c’est une guerre entre dragons qui se déroula.

Les terres qu’on appelle aujourd’hui Renégâde étaient à l’époque l’un des territoires les plus contestés et impossible à conserver. Des créatures sauvages (Orcs, Trolls, Goblins …), des nains et des hommes bataillaient sur ces terres inhospitalières montagneuses et promptes aux embuscades. Ce climat de tension constante entre raids sournois, meurtres monstrueux pour semer la terreur, pertes et gains de territoire quotidiens donna à ce territoire la réputation d’héberger les combattantes les plus résistants et impitoyables du continent toutes races confondues. Si encore aujourd’hui elles ne sont organisées autour d’aucun royaume c’est du à la définition du territoire qui fut effectuée très tard au cours de l’avènement des royaumes.

Les “Barbares” ont beaucoup voyagé sur les terres d’Ersaze. A l’origine étendus au centre et à l’Est du continent très nomades, ils ont rapidement été repoussés par leurs voisins de l’Ouest suite à leur nouvelles obtentions technologiques. Les barbares se sont retranchés au Sud dans les steppes méridionales et se trouve être le peuple ayant le moins profité des enseignements elfiques.

Les Hobbits vu par de nombreuses tribus comme dégénérescences humaines sont persécutés et ne peuvent pas développer de véritable civilisation. Certains se réfugient sous terre et deviendrons selon quelques historiens les gnomes des profondeurs. Les autres cherchent à s’éloigner au maximum des civilisations et forment de petits villages discrets.

Avènement des royaumes

La grande guerre

Ersaze axel_malherbe0 axel_malherbe0