La guerre des dragons

Si les affrontements précédents furent dispersés sur plusieurs siècles car non motivés par des valeurs, la guerre des dragons fut plus virulente. Motivée par l’ego et la vilenie des dragons, de fantastiques duels, alliances, traîtrises et batailles de draconiens en furent témoins.

En -380 un dragon particulièrement malin nommé Croc d’ombre décide de s’envoler et parcourir le continent à la recherche de combattants expérimentés. Au Nord, des tribus humaines désorganisées combattent les nains des montagnes et sont en difficulté. Elles occupent les territoires qui sont aujourd’hui celles de Kolkaraz à l’Ouest et celles des Semiterres à l’Est. Le dragon s’y pose, terrifiant les hommes n’ayant jamais vu pareille créature auparavant. Il démontre sa puissance en exterminant les nains les assaillant et leur promet des territoires gigantesques au Sud s’ils acceptent de s’unir à lui, prendre la mer à l’Est et combattre pour lui. Vénéré pour sa supériorité, Croc d’ombre convaincant les Hommes qui en un an et demi se rassemblent, construisent les navires nécessaires et atteignent la baie des dragons.

Aidé de plusieurs milliers d’Hommes s’ajoutant à ses enfants draconiens, Croc d’Ombre extermine ses ennemis. Les derniers survivants fuient et s’éparpillent sur le continent. Une fois la guerre terminée, il offre comme promis le domaine draconique aux Hommes s’étant battus pour lui sous condition de leur dévotion totale ce qu’ils acceptent. La cité de Noirdragon est construite en son honneur en -376 et est ensuite suivie sur le reste du territoire par d’autres villes et villages. Croc d’ombre se retranche vers son foyer, les montagnes du Sud où il espère passer sa vie tranquillement.

La guerre des dragons

Ersaze axel_malherbe0 axel_malherbe0