Renégâde

La croix est la première cité construite en Renégâde sous l’union des premiers esclavagistes organisés pour entreposer les esclaves et héberger leurs maîtres jusqu’aux transactions. Une sorte de cité prison.

Peu après l’avènement des royaumes, la guerre des esclaves fait rage en Renégade.

Une fois la paix signée, les deux nations vivent en indépendance. Port-Sel devient la capitale des “Terres-libres”, La Croix est remise à neuf et une nouvelle cité Sabre est construite. De nombreux villages et ports sont aménagés partout sur le territoire. A Sabre est formée la première armée Renégate équipée et organisée.

Une fois l’envahisseur repoussé, l’inflexible devint un titre d’autorité. Bien qu’aucun véritable chef ou gouverneur ne soit institué par les renégats, l’inflexible est celui dont la voix porte le plus. Il n’était cependant pas seul et plusieurs autres renégats expérimentés se font un nom de leurs faits d’arme. Lorsqu’il accepte la retraite de l’union sans représailles, ne part des Hommes libres désapprouve et le titre est remis en question. D’autres candidats se considérant plus légitimes le réclament. Pourtant Bergamoth vivra le reste de sa vie en paix, défendu par ses fidèles compagnons : il avait tout de même gagné la guerre et encore beaucoup lui étaient fidèles.

C’est après son décès que la situation s’envenima, les concurrents pour être successeur spirituel du titre étaient nombreux et bien loin de l’expérience tranquille de Bergamoth. C’est un jeune fougueux désireux de gloire qui s’imposa : Larry Gueule-cassée, le nouvel inflexible. C’est en prenant la décision d’organiser les forces vers Kolkaraz et d’en faire de nouveaux esclaves qu’il obtint le titre. Valabor et les villages alentours étaient visés de par leur proximité aux frontières.

Le commerce des esclaves reprit de plus belle avec les nains qui ne se souciaient pas encore des raids pirates suffisamment pour mettre leurs conflits internes de côté. Pendant 7 ans jusqu’en 151, les renégats pillent et prospèrent jusqu’à ce qu’un nouveau raid soit confronté à l’armée de Valabor. Écrasant aisément les renégats, les nains marchent en surprise sur les frontières pirates. En une nuit, ils anéantissent presque la moitié de leurs forces postées sur Kolkaraz. Pendant une semaine, les renégats sont décimés par l’expertise militaire naine: la semaine du contre-coup. Pour cela, Larry perd son titre qu’il n’aura conservé que 7 ans et fuit le territoire pour éviter un meurtre presque innevitable.

Les nains toujours occupés par leurs voisins des montagnes et conscients de la force des priates sur leur territoire conservent leur force en construisant un fort au Sud de la forêt frontalière des Renégats pour garder leurs arrières. Une fois de plus les pirates se retrouvent désorganisés et sans inflexible. Les tensions montent pendant 6 ans entre les esclavagistes dépourvus de sujets pour leur commerce et les renégats fidèles à la vision de Bergamoth. C’est le début d’une guerre civile qui durera 138 ans et qui mettra la Renégâde à feu et à sang de son interieur.

La fin de ce conflit n’est pas une véritable résolution du problème mais une nécéssité : l’invasion Nordique est arrivée.

Une fois la guerre terminée, les terres perdues par les Renégats sont occupées par l’union des nains. Cette union ne durra pas longtemps. Après avoir subi l’invasion du Nord et la traitrise de l’Alliance, les renégats se trouvent affaiblis et humiliés une fois de plus. La guerre civile bien que le conflit d’idéaux perdure, est terminée. L’union des nains ayant durée 42 ans avant de s’éstomper à nouveau, un Renégat bientôt célèbre décide d’agir.

Renégâde

Ersaze axel_malherbe0 axel_malherbe0